Parodontie

Qu’est-ce que la parodontite ?

La parodontite est une infection bactérienne des gencives qui s’observe par une dégradation de l’os et de la gencive même. Elle est malheureusement souvent silencieuse et indolore. 

D’où vient la parodontite ?

Elle est causée par l’accumulation de nourriture, de plaque et de tartre entre les dents et la gencive. Ces éléments contribuent à la croissance bactérienne de la région entraînant une réponse du corps: l’inflammation. L’inflammation détruit ensuite les bactéries, mais aussi les tissus environnants, laissant un vide entre la gencive et la dent appelé “poche parodontale”. Au niveau de la poche parodontale, les bactéries se multiplient, l’inflammation détruit... et c’est un cercle vicieux de destruction.

Les facteurs les plus importants à la progression de la parodontite sont : bactériologiques, l’hérédité, le tabagisme, le stress, le diabète et autres maladies générales.

Quels sont les signes de la parodontite ?

Les symptômes habituels sont le saignement de la gencive, la mauvaise haleine persistante, des irritations aux aliments chauds et froids, des gencives rouges et enflées et une possibilité de perte de gencive (déchaussement des dents). Dans les phases plus avancées, on note la mobilité des dents.

Comment traiter la parodontite ?

Tout d’abord, un examen détaillé de la gencive est nécessaire pour cibler les endroits problématiques.

Ensuite, il faut éliminer tout débris et tissus malades pour permettre à la gencive de guérir. On peut avoir recours à des instruments manuels et ultrasoniques. Dans les cas plus avancés, un antibiotique peut être nécessaire pour traiter la parodontite.

Les chances de guérison sont meilleures quand les traitements sont faits dès le début de l’apparition des signes cliniques.

Est-ce que les traitements sont douloureux ?

La grande majorité des patients se font traiter sous anesthésie locale. Normalement les patients ressentent une certaine sensibilité, mais rien d’insupportable.

 

la parodontite disparaît-elle complètement après les traitements ?

La parodontite est une infection chronique. On parle plutôt de contrôle et de stabilité que d’une guérison totale. Voilà l’importance des suivis réguliers. Dans le cas de tabagisme, il est possible d’observer un risque plus élevé de parodontite réfractaire.

Quelles sont les complications si je ne fais pas traiter ma parodontite? 

Si l’infection s’accroît, il y a une répercussion sur le reste du corps. En effet, les recherches démontrent de plus en plus de corrélation entre la parodontite et les maladies suivantes: maladie cardio-respiratoires, accouchement prématuré, ostéoporose, artériosclérose et complication des cas de diabète.

Quelles sont les répercussions du tabagisme sur ma gencive ?

Les preuves sont irréfutables sur le fait que le tabagisme est le principal facteur extrinsèque des maladies des gencives. Non seulement il diminue la quantité de salive, tache les dents et surcharge la langue, mais il rend les gencives plus susceptibles à la maladie parodontale. La sévérité de la parodontite est directement proportionnelle à la quantité de cigarettes fumées quotidiennement.

Directives suite à un surfaçage

 

Hygiène buccale

Les soins d'hygiène dentaire que vous vous prodiguez à la maison sont directement liés avec le type de guérison que vous aurez suite au surfaçage. Le jour du traitement, brossez doucement le long de la ligne de gencive. Commencez la soie dentaire et les proxabrush seulement le lendemain du surfaçage. La sensibilité, lors du brossage et de l’hygiène entre les dents, peut rester quelques jours. En résumé, l'enlèvement de la plaque dentaire doit être fait pour que la sensibilité disparaisse et, du même coup, cela maximisera la guérison.

 

Fumer

La fumée et la chaleur produite par le tabac, peuvent irriter la gencive et retarder la guérison. Il est fortement suggéré de ne pas fumer les jours suivants le surfaçage afin de favoriser la guérison.

 

Effets secondaires possibles d’un surfaçage

 

  • Saignement: 

Il est normal d'avoir un léger saignement ainsi que les gencives irritées lors des deux premiers jours. Dans le cas d'un saignement abondant, veuillez appliquer une poche de thé humidifié directement sur le site, avec une légère pression, pour une quinzaine de minutes.

 

  • Dents sensibles:

À la suite du surfaçage, il peut être possible de ressentir des sensibilités. Elles peuvent se produire au contact de l'air froid ou chaud, la nourriture salée, sucrée, épicée et acide, ainsi que lors du brossage, de la soie dentaire ou des proxabrush. Chez la majorité des individus, cette sensibilité peut rester quelques semaines avant de graduellement diminuer. N'oubliez pas qu'enlever la plaque quotidiennement aide à réduire la sensibilité, spécialement si vous employez un dentifrice pour dent sensible..

 

  • Gencive sensible: 

L'inconfort à la suite d'un surfaçage varie d'un patient à l'autre. Normalement l'ibuprofène ou l'acétaminophène (Advil, Motrin, Tylenol) pris tel que prescrit aide à réduire cet inconfort.